servane-escoffierLe 31 octobre 2010 à Saint-Malo, Servane Escoffier prendra le départ de la course la Route du Rhum 2010 à bord d’un bateau de légende… En effet, elle sera à la barre de l’ancien voilier « Club Explorer » de Bruno Peyron, un multicoque de 60 pieds rebaptisé pour l’occasion « Saint-Malo 2015 ».

Un projet fédérateur pour l’économie de St-Malo

En 2015, Paris sera à seulement 2h15 de Saint-Malo ! Une ligne ferroviaire à grande vitesse sur tout le parcours verra le jour dans moins de 5 ans. Cette évolution technique, idéale pour le tourisme Breton, mise en place part la SNCF offrira à Saint-Malo l’opportinuté d’être l’une des villes de bord de mer les plus proches de la Capitale Française.

 

Les Thermes Marins : partenaire officiel

« Nous sommes très heureux de ce partenariat avec Servane Escoffier, une jeune femme de Saint-Malo, qui correspond tout à fait l’image des Thermes Marins. Notre clientèle est en majorité féminine, tout comme notre personnel. La mer qui fait partie de notre environnement quotidien est un élément de bien-être en thalasso tout comme elle exprime l’énergie en voile. Saint-Malo en 2h15 en 2015 c’est pour nous aussi un rapprochement de Paris qui nous placera en première destination thalasso. »  Serge Raulic (PDG des Thermes Marins)

Préparation physique aux Thermes Marins

En préparation sportive pour la course, Servane Escoffier pratique différentes activités sous les conseils avisés d’Hervé Dourver, responsable du département « sportif » des Thermes. Servane pratique notamment le training aquatique : cette activité consiste à reproduire les mouvements de la course à pied dans l’eau de mer sans appui au sol.

Cette jeune sportive Malouine fréquente régulièrement les cours de gymnastique, de stretching et d’aquagym. En fin de session sportive, elle se détend au Parcours Aquatonic® , au Sauna puis au hammam pour compléter sa remise en forme avant le départ de la course.

Les autres sponsors de Servane Escoffier

Servane (fille d’une famille de grands skippers) est résolue et vaillante, deux grandes qualités qui lui permettent de fédérer un ensemble de partenaires autour de ce projet :

  • La Ville de Saint-Malo et Saint Malo Agglomération
  • Cache-cache – groupe Beaumanoir
  • La SACIB
  • Les entreprises de Pays de Saint-Malo Entreprendre
  • La marque de chaussures Kickers

Les temps forts

Juillet 2010 : Opération de mise à l’eau réussie !

mise à l'eau du bateau
Le bateau, catamaran, « Saint-Malo 2015  » de Servane Escoffier a été mis à l’eau après plusieurs semaines de chantier. Installé dans les chantiers Marsaudon (Bretagne – Lorient) depuis le 14 juin 2010, le bateau a bénéficié de plusieurs travaux tout particulièrement avec deux entreprises : L’entreprise FOUGERAY DECORATION pour l’application de la peinture sur coque et sur bôme et OCEOPROTEC avec la pose de l’antifouling (une peinture dite « antisalissures » destinée à empêcher les organismes marins de se fixer sur la coque des navires).

 

Septembre 2010 : Bénédiction du bateau

samuel-le-bihan-et-servane-escoffierQuelques semaines après sa mise à l’eau, le multicoque Saint-Malo 2015 de Servane Escoffier a été baptisé samedi 4 septembre dans le port de plaisance de Saint-Malo. Une bénédiction « à la maison » qui a lancé le compte à rebours avant le grand départ de la Route du Rhum.

Le Père Robert Langouet a procédé à la bénédiction du bateau « Saint-Malo 2015 » et c’est le comédien Samuel Le Bihan, qui a baptisé le multicoque en cassant la traditionnelle bouteille de champagne sur l’étrave tribord (droite) du catamaran, sous un tonnerre d’applaudissements. Samuel Le Bihan a profité de son passage à Saint-Malo pour séjourner au Grand Hôtel des Thermes****, découvrir le centre de thalasso des Thermes Marins et se détendre au Spa des Thermes.

« C’est la toute première fois que je parraine un bateau et je suis reconnaissant envers Servane de m’avoir offert la possibilité de faire un lien avec mes origines bretonnes. Je suis très impressionné et maintenant je ne rêve  plus que d’une chose : naviguer et comprendre comment ce brin de femme va manier ce super engin ! ». Explique le comédien, Samuel Le Bihan.

Consulter toutes les actualités