Semaine littéraire du 23 au 28 septembre 2018

La nouvelle édition de la Semaine Littéraire aux Thermes Marins de Saint-Malo aura lieu du 23 au 28 septembre 2018. Rendez-vous aux Thermes Marins de Saint-Malo pour une semaine littéraire unique à la rencontre de quatre auteurs de renom.

Lors de votre séjour aux Thermes Marins de Saint-Malo, découvrez les auteurs que vous aimez et échangez avec eux sur leur parcours, leur métier d’écrivain, leurs ouvrages au cours de rencontres inoubliables.

Quatre auteurs seront donc présents aux Thermes Marins de Saint-Malo pour vous rencontrer à l’occasion d’une semaine littéraire exceptionnelle :

Les auteurs présents lors de la Semaine Littéraire 2018

Les rencontres se dérouleront de 18h30 à 19h30 et seront ensuite suivies d’une dédicace.

Lundi 24 septembre : Katherine Pancol 

Katherine Pancol

Auteure

Katherine Pancol : un des plus grands phénomènes d’édition de ces dernières années et un succès mondial (déjà traduite dans 30 pays).
Depuis leurs sorties, Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues et Les Écureuils de Central Park sont tristes le lundi, ainsi que la trilogie Muchachas sont devenus des classiques.

Roman : Trois baisers

« Trois baisers, Trois baisers et l’homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s’affolent, il voit mille lucioles, des pains d’épices, des incendies… » Ils sont de retour, tous les personnages chers à Katherine Pancol et à ses lecteurs. Et ça crépite ! Les histoires se nouent, s’emmêlent, se tendent, éclatent, repartent. On craint le pire, on espère, on respire, on retient son souffle jusqu’à la dernière ligne. Des rencontres, des espoirs, des trahisons, des soupçons, des idylles qui surgissent sans prévenir. Et des baisers qui vont se poser là où on ne les attendait pas. Les vies sont chamboulées. Il faut tout recommencer. Ou tout remettre d’aplomb. On ne sait plus très bien. On n’est plus sûr de rien. Chacun s’embarque dans de nouvelles aventures. Certains révéleront leur côté obscur, d’autres verront leur destin scellé, tous auront le coeur battant. « Partons dans un baiser pour un monde inconnu. » disait Alfred de Musset. Ce livre est un voyage.

Mercredi 26 septembre : Grégoire Delacourt 

Grégoire Delacourt

Auteur

Grégoire Delacourt est l’auteur de six romans, tous publiés chez JC Lattès. En 2011, il publie son premier roman avec L’Écrivain de la famille puis, en 2012, son premier bestseller avec La Liste de mes envies, traduit dans 35 pays. Suivent ensuite La Première chose qu’on regarde en 2013, On ne voyait que le bonheur en 2014, Les Quatre saisons de l’été en 2015 et Danser au bord de l’abîme, en 2017.

Roman : La femme qui ne vieillissait pas

« À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément. » Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et puis, il y a Betty.

 

 

Jeudi 27 septembre : Agnès Martin-Lugand

Agnes Martin-LugandAuteure

Agnès Martin-Lugand est l’auteure de cinq romans, tous salués par le public et la critique : Les gens heureux lisent et boivent du café, Entre mes mains le bonheur se faufile, La vie est facile, ne t’inquiète pas, Désolée, je suis attendue, et J’ai toujours cette musique dans la tête. Avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus, elle a conquis le cœur des lecteurs en France comme à l’étranger.

Roman : À la lumière du petit matin

« À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter jusqu’au jour où le destin la fait trébucher. Mais l’effondrement de son existence n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissé s’éteindre ? »

 

 

David Foenkinos Vendredi 28 septembre

David Foenkinos

Auteur

Après des études de lettres à la Sorbonne, David Foenkinos, formé au jazz, devient professeur de guitare.
Après avoir été attaché de presse dans l’édition, David Foenkinos publie son premier roman, Inversion de l’idiotie, chez Gallimard. S’ensuit un grand nombre de romans dont Le Potentiel érotique de ma Femme pour lequel il obtiendra le prix Roger Nimier en 2004.
Après « Nos séparations » publié en 2009, La Délicatesse, marque un tournant dans la carrière de l’écrivain
Suivent en 2011 Le petit garçon qui disait toujours non et Les Souvenirs (qui sera adapté pour le cinéma par Jean-Paul Rouve). 
Fin 2011 David Foenkinos et son père réalisent l’adaptation de La Délicatesse avec Audrey Tautou et François Damiens. 
En 2013, il publie chez Gallimard Je vais mieux puis le remarquable Charlotte, à la rentrée littéraire 2014, dans lequel il rend un hommage personnel et poignant à l’artiste Charlotte Salomon, assassinée en 1943 à Auschwitz. Il obtient le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens 2014. Le roman sera adapté pour le cinéma par Olivier Dahan. En août 2016, une version illustrée d’une cinquantaine de gouaches de Charlotte Salomon et d’une dizaine de photographies représentant Charlotte et ses proches est éditée chez Gallimard.
En 2016, il change de ton et revient avec un roman satirique bâti comme un polar littéraire, intitulé Le Mystère Henri Pick

Roman : Vers la beauté

« Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au Musée d’Orsay. Mathilde Mattel, DRH du Musée, est rapidement frappée par la personnalité de cet homme taciturne, mystérieux, spécialiste de Modigliani, qui a choisi de s’effacer dans une fonction qui ne correspond pas à ses compétences reconnues. »

Vers la beauté est le quinzième roman de David Foenkinos.

 

 

Consulter toutes les actualités